Artichaut – Cuisine santé

Par le 18 mai 2017

En vinaigrette, mariné, en gratin, en soupe, en salade, sur une pizza … l’artichaut se cuisine de multiples façon. Certaines variétés d’artichauts violets se consomment même crues. En France, selon les régions, la récolte à lieu du mois de mai aux mois d’août-septembre.

Les parties comestibles sont les bases charnues des bractées (ressemblant à des feuilles) ainsi que le réceptacle généralement nommé coeur ou fond d’artichaut. Sa cuisson se fait à l’eau ou à la vapeur. Attention à ne pas trop les cuire (ni trop mou, ni trop ferme).

En lui même l’artichaut est un aliment sain et délicieux. Toutefois, il convient d’éviter d’acheter des artichauts traités aux pesticides et autres produits chimiques. Du fait de la forme des capitules, ces derniers ont tendance à rester à l’intérieur. L’artichaut étant souvent conseillé aux femmes enceintes, il est d’autant plus important de l’acheter bio !

L’artichaut est un légume peu calorique si ce n’est qu’il est souvent accompagné de sauces grasses souvent peu digestes (mayonnaise, sauce au beurre cuit, vinaigrette…). Bien entendu une sauce ou une mayonnaise maison faites avec des huiles de première pression à froid bio, n’aura pas le même impact sur notre santé qu’une sauce industrielle (Il suffit de se renseigner sur les procédés de fabrication des huiles industrielles (qui n’ont souvent plus rien de naturel) ; de lister la longue liste des ingrédients des sauces industrielles pour se faire quelques frayeurs pour notre bien-être).

Pourtant il est assez facile de faire une délicieuse et onctueuse sauce vinaigrette avec des ingrédients bios et sains (huiles de première pression à froid, moutarde, purées de sésame, d’amande ou de noisette, ail, persil….).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *