L’histoire de la cerise se perd dans la nuit des temps. Elle était déjà savourée plusieurs centaines d’années (voir davantage) avant notre ère. De ce fait il est pratiquement impossible d’en connaître son origine (sans doute en Asie mineure). Les grecs, les romains et les gaulois la connaissaient déjà. De grands rois lui ont voué une grande dévotion pour sa saveur unique. Sous le règne de Louis XV puis de Napoléon de nombreuses variétés succulentes sont créés.

Il en existe des centaines. Deux groupes ont donné naissance à la plupart des cerises cultivées à ce jour : les prunus avium aux fruits doux, à la chair croquante, parfumée et sucrée ; les prunus cerasus qui produisent des petites cerises acidulées qui se prêtent davantage à la cuisson (confitures…) ou encore à l’élaboration de cerises à l’alcool.

Les prunus avium (merisier ou cerisier sauvage) au fil des sélections sont à l’origine des cerises Burlats, des cerises Coeurs de Pigeon ou encore des cerises Napoléons.

Les prunus cerasus ont quant à eux à l’origine de griottes prestigieuses tels la cerise de Montmorency, la Belle de Bavay, la Griotte de Moissac ou encore la Griotte de Champagne…

Que ce soit par croisements intentionnés ou hasardeux, il est probable que chaque région voir chaque pays ait sa propre variété. Bien que nous nous imaginons toujours la cerise d’un rouge profond et lumineux, les cerises jaunes sont tout aussi délicieuses.

Un fruit qui annonce les joies et les douceurs de l’été : Selon les régions la période de maturité des cerises s’étale en effet du mois de mai à la mi-juillet.

Derniers articles : Cerise

  • Queue de cerise

    Nos anciens disaient à juste titre que tout est bon dans le cerisier. En effet, le bois de cerisier est prisé en ébénisterie, les queues de cerises ont d’étonnantes vertus thérapeutiques et certains utilisent même les noyaux...

    • Posté il y a 1 année
    • 0
  • Cerise – Dégustation

    Les cerises douces sont le plus souvent consommées crues tandis que les acides (griottes) sont généralement transformées en confitures ou encore macérées dans l’alcool. Mis à part la destruction de la vitamine C lors de la cuisson,...

    • Posté il y a 1 année
    • 0
  • Cerise – La cure de santé

    La petite cure de cerise du mois de juin … rien de tel pour nous donner le sourire et de l’énergie ! Un super fruit : Les fruits rouges riches en micro-nutriments sont de véritables atouts pour notre...

    • Posté il y a 1 année
    • 0
  • Cerise – Intérêt nutritionnel

    La cerise si douce, acidulée et parfumée regorge de bienfaits ! Un fruit hautement énergétique : Elle fait partie des fruits les plus caloriques dont le seul défaut serait d’être le fruit rouge contenant le plus de...

    • Posté il y a 1 année
    • 0