Pissenlit – Utilisation médicinale

Par le 16 mars 2017

Digestion & transit :

Le pissenlit s’avère utile pour soutenir la digestion. Il est souvent conseillé lorsque nous perdons notre appétit. Il est recommandé lors de déséquilibres intestinaux. Nous utilisons beaucoup d’énergie pour la digestion d’une alimentation souvent trop riche, déséquilibrée et même de moins en moins naturelle. Une petite cure de soutien digestif ne peut faire que du bien à l’arrivée du printemps.

Foie et vésicule biliaire :

Le pissenlit fait partie des plantes contenant des principes amers bénéfiques pour nos fonctions hépatiques. Il renferme de la Choline une substance indispensable pour notre foie. Elle favorise l’élimination des graisses et aide à détoxifier le foie. C’est pourquoi il est si bon pour notre santé de le consommer au printemps pour son activer les processus de purification de notre organisme. Ainsi il offre une cure détox de qualité. En outre il favorise la production de la bile nécessaire à la digestion et à l’assimilation des nutriments.

Reins :

Le pissenlit stimule les fonctions rénales, ce qui est très utile lorsque nous avons besoin d’augmenter l’élimination par les urines.

Bien-être articulaire :

Le pissenlit favoriserait le confort articulaire grâce à ses propriétés anti-inflammatoires.

Élimination :

Propriétés diurétiques notamment en cas de rétention d’eau.

Précautions :

Quelque soit la motivation qui nous pousse à faire une cure de pissenlit, il est important de ne pas le faire trop longtemps. Une cure d’un mois chaque printemps est largement suffisante. Comme toutes les plantes aux propriétés médicinales, la mesure est de rigueur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *